dimanche 29 mai 2016

Samedi 3 septembre 1994 : Perrigny - Montaigu.

Belle journée ensoleillée.
A 10h20, je commence à marcher au départ de Perrigny. 
Alors qu’une variante gagne la gare de Lons-le-Saunier, le GR 59, lui, va effectuer une grande boucle autour de la reculée de Conliège-Revigny, qui entaille le plateau lédonien (ou premier plateau). Pour l’heure, le sentier utilise l’emprise de l’ancienne voie de chemin de fer pour atteindre la gare de Conliège (405 m), isolée sur le flanc de la montagne et surplombant ce village. Le bâtiment de la gare semble habité.
Je grimpe au milieu des épilobes par un sentier raide qui passe à l’Hermitage, petite chapelle accrochée à la roche, abandonnée dans la végétation : très belle vue sur Conliège. C’est dans ce passage que je commence à ressentir une douleur lancinante dans le haut de la fesse, prémices d’une future hernie discale. 
Je poursuis la montée jusqu’à une ferme rénovée, la Ferme Romaine. Je débouche dans une prairie où se tient St-Etienne-de-Coldre (550 m), une église du XIIe siècle entourée d’un pathétique cimetière. Sur un site d’éperon barré défendu naturellement par des falaises, le lieu a été occupé dès le Néolithique. Un village a subsisté jusqu’au XVIe siècle.
Je poursuis sur le plateau par une route forestière revêtue. Je bifurque vers la ferme de Biolay, traverse des pâtures et des prairies vallonnées, passe à la ferme de l’Eperon. Peu après, jonction avec le GR 559 (sentier Lons-le-Saunier - Les Rousses).
Par un itinéraire commun, les marques blanches et rouges mènent les deux GR à un carrefour des routes de Briod et Publy. Après avoir contourné un bois de pins, le GR 59 se sépare du GR 559 qui descend vers Lons-le-Saunier. Un sentier sous bois me mène au belvédère de la Guillotine (537 m), sur une étroite lame rocheuse dominant le Creux de Revigny. Dans la falaise, s’ouvrent de nombreuses grottes. Choucas et grands corbeaux hantent les lieux...

Je continue par une large allée forestière empierrée et débouche sur un plateau dégagé. Au loin, des chamois broutent dans le pré. Curieux ! On dirait de simples chevreuils. Mais ici, dans le Jura, les chamois se rencontrent à basse altitude. Il suffit de quelques falaises. C’est vrai qu’elles ne sont pas loin. Justement, je vais longer la bordure de la falaise du Creux de Revigny. Je m’arrête et m’assois dans l’herbe : en face de moi, en contrebas, un chamois s’engage sur une étroite corniche au milieu de la falaise, qui s’amenuise petit-à-petit. Un demi-tour d’une incroyable dextérité, et il repart dans l’autre sens...
Quant à moi, j’emprunte un chemin de terre et rejoins une ancienne voie ferrée. Je la suis jusqu’à un ancien passage à niveau, la Maisonnette des Monceaux. Je m’arrête sur un talus en face pour manger un repas tiré du sac.

Par un chemin empierré, je gagne ensuite Publy, village du premier plateau. Une sente dans une pâture communale puis un chemin empierré m’amènent au Retour de la Chasse, un lieu-dit sur la RN 78 qui monte de la reculée. Je poursuis sur route puis chemin de campagne en coupant deux départementales dont celle menant à Arinthod. Je monte alors à Saint-Maur, village du premier plateau perché au-dessus de la bordure du Revermont. Le belvédère de la Croix Rochette permet une vue sur Lons-le-Saunier et la plaine de Bresse.
Repartant vers le nord, le GR sort du village, coupe plusieurs fois la route et descend sur Vernantois et la vallée de la Sorne. Un sentier évite la traversée de l’agglomération en la surplombant puis s’élève à travers les vignes. Il longe un terrain de golf et redescend vers le moulin des Cachots (entrée du golf). Alors le GR grimpe dans les prairies sur le flanc du mont Pole et de la côte de la Doye. Il débouche à Montaigu, village de vignerons bâti sur une arête entre Lons-le-Saunier au nord et la vallée de la Sorne au sud. Je retrouve dans le village le GR 559.

Il est 17h30. J’attends pendant une heure en arpentant la grande rue que Viviane et Alexia viennent m’y rechercher. Pas le moindre bistro, rien que des caves de vignerons !

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire