dimanche 29 mai 2016

Vendredi 9 avril 1993 : Ballon d’Alsace – col des Roches.

Aujourd'hui est un jour férié en Alsace : Vendredi saint. Départ de Schiltigheim dans la matinée.
J’arrive en Trafic sur les contreforts du Ballon de Servance, près d’un étang (tourbière en formation). A partir de là, je monte à pied jusqu’au Ballon d’Alsace.

Le Ballon d’Alsace (1247 m) est le haut sommet le plus méridional du massif  vosgien, à cheval sur les départements des Vosges, du Haut-Rhin et du Territoire de Belfort. Ligne de partage des eaux Mer du Nord - Méditerranée, au cœur du parc naturel régional des Ballons des Vosges, c’est le point de départ et le point culminant du GR 59.
C’est au sommet, près de la table d’orientation, à la jonction avec le GR 5 (sentier Mer du Nord - Méditerranée) que débutent le GR 59 et le GR 7 (sentier Vosges - Pyrénées). Il y a là une vue des plus grandioses des Vosges. Les marques blanches et rouges des deux GR se dirigent sur la vaste croupe aplatie du ballon, vers la statue équestre de Jeanne d’Arc, symbole patriotique érigé en 1909 à deux pas de la frontière franco-allemande d’alors.
En longeant la limite départementale entre Vosges et Territoire de Belfort, je descends sur les chaumes vers le col du Ballon où passe la D 465. Je m’arrête à la terrasse du restaurant pour boire une bière. Passage du facteur, en provenance de St-Maurice-sur-Moselle. En bas, dans le département des Vosges, ce n’est pas férié !
Je passe devant le monument national des Démineurs et j’entre sous une belle forêt de hêtres. Je pique-nique sous le couvert des arbres.
Le sentier s’éloigne du Territoire de Belfort, atteint la limite départementale entre les Vosges et la Haute-Saône. Dégringolant un raidillon, j’arrive au col du Stalon (940 m), sur la ligne de partage des eaux entre les vallées du Rhône et du Rhin : jonction avec le GR 533 (sentier au rectangle vert).
Les trois GR ont un parcours commun sur le versant saônois et rejoignent le col du Luthier. Le versant sud-est dénudé, à peine buissonneux, du Ballon de Servance s’offre à mes yeux. A hauteur d’une murette de pierre, les GR 7 et 533 se dirigent sur le versant lorrain.
Le GR 59 quant à lui contourne les flancs du Ballon de Servance et pénètre  résolument en Franche-Comté, dans le département de Haute-Saône. Il rejoint une route à 1158 m, la suit un moment et entre sous forêt pour se maintenir sur une crête à une altitude proche des 1100 m.

A un moment donné, je quitte le GR et descends sur le flanc est pour rejoindre l'étang où j'avais laissé le Trafic. Je roule jusqu'à Plancher-les-Mines, remonte près de Belfahy, au col des Roches. J'y laisse le Trafic, continue à pied à travers le village, monte au col des Chevrères et rejoins le GR 59 par le plateau de Bravouse.

Le plateau de Bravouse est une tourbière d’altitude protégée. Le GR 59 la contourne par un large sentier dans les granites et porphyres et rejoint un col. Il reste d’abord sur la crête, surplombant le col des Chevrères, et descend ensuite au parking du téléski de Belfahy, village le plus élevé du département de Haute-Saône et modeste station de ski. Par un sentier forestier contournant les prairies, j’atteins le col des Roches où je retrouve le Trafic.

Je retourne alors dans la vallée de Plancher-les-Mines et m’installe au bord du ruisseau du Rahin. Je passe la nuit dans la camionnette, bercé par le bruit de l’eau du torrent descendant des crêtes vosgiennes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire