dimanche 29 mai 2016

Samedi 7 mai 1994 : Passenans - Granges-sur-Baume.

Arrivé sur place avec Viviane, je démarre seul de Passenans, à 10h, sur le GR 59.
Je quitte le village en longeant un ruisseau, et je remonte vers le plateau : panorama au belvédère de la Roche Ronde.
Par une laie forestière puis une trace peu marquée le long d’une lisière, je poursuis vers le sud, atteins un oratoire. Je m’engage ensuite dans les bois puis serpente dans les prés. Près d’un calvaire, je descends un chemin empierré qui mène à un abreuvoir. Alors, à travers prés, je gagne Ménétru-le-Vignoble, niché au pied des falaises.
Le GR traverse le village et s’engage au milieu des vignes. Il s’insinue entre les falaises et la partie haute du vignoble pour descendre sur une petite route. De là, il remonte à l’assaut du plateau, débouche en bordure d’une grande pâture. Il va maintenant longer le haut de la falaise. Le sentier passe ensuite sur un vieux mur de pierres sèches puis à l’intérieur d’un ancien abri de berger. Il longe alors un haut mur bordant une propriété. De l’autre côté, une grande prairie.
Le GR 59 arrive à un carrefour coté 477 et emprunte une ancienne voie romaine par laquelle il rejoint Château-Chalon.
Célèbre haut-lieu du vignoble jurassien, c’est un site moyenâgeux admirable, village médiéval construit en nid d’aigle. Son château du IXe siècle a été détruit par Louis XIV lors de la conquête de la Franche-Comté. Dans le village, départ d’une variante directe évitant la reculée de Baume-les-Messieurs.
Je retrouve Viviane qui m’attend près de l’église du Xe siècle.








Nous retournons avec la voiture au carrefour coté 477 par où je suis arrivé tout à l’heure. Nous sortons la table de camping et nous installons au soleil au bord du chemin.







Dans l’après-midi, je quitte Château-Chalon en suivant le rebord de la falaise. Passant à la Croix de Pierre, je m’engage sur un chemin revêtu qui gagne le bois de Véru. Je descends à Blois-sur-Seille, dans un des lobes de la reculée menant au cirque de Ladoye, sur une des branches de la Seille. Je remonte en face vers le hameau de Chaumois-Boivin. En haut de la falaise se trouve un belvédère et le départ d’un téléphérique servant à descendre le lait à Blois-sur-Seille, des plateaux vers la coopérative fromagère.
Le GR se poursuit sur le plateau, traverse une combe et des bois, passe au hameau de la Saugiat et, dans un paysage de prés-bois, atteint Granges-sur-Baume. Passant devant la fruitière à comté, il arrive sur la place du village où m’attend Viviane à côté d’un belvédère. La commune est située au-dessus du goulot d’étranglement de l’échancrure de Baume-les-Messieurs : point de vue impressionnant sur les cirques de Baume et de la Seille-sud d’où sourdent les résurgences du Dard et de la Seille.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire